Localisation

Avec la localisation, votre produit sera prêt à affronter son marché cible

La localisation de votre produit augmente son potentiel de ventes sur le marché mondial. Nous n’adaptons pas seulement sur le plan linguistique votre contenu à son domaine cible.

En tant qu’entreprise, vous voulez que vos supports et produits aient du succès sur le marché mondial. Ce dernier vous offre un groupe cible d’importance et la chance de remporter des succès énormes. Avec la localisation, nous pouvons parfaitement nous adapter à vos souhaits et exigences.

La localisation adapte votre documents aux critères culturels

Pour pouvoir se vendre à l’international, un texte ne doit pas seulement avoir une force d’expression, mais être aussi adapté aux exigences du marché cible. Outre le choix des mots adaptés, des critères culturels sont au cœur du travail de localisation. Chaque langue possède ses particularités culturelles et sociales qui sont pris en compte au moment de la localisation. La localisation d’une langue va au-delà de la simple traduction. Une adaptation réussie consiste par exemple à tenir compte de la devise utilisée dans le texte et de l’utilisation du clavier. La localisation est souvent appelée l10n, le nombre 10 correspondant au nombre de lettres du mot anglais «localization» situées entre le «l» et le «n».

La localisation est plus qu’une traduction

Quand nous localisons, nous adaptons en profondeur le contenu de votre document. Nos traducteurs sont donc originaires du pays du marché cible. La localisation comprend notamment les étapes suivantes:

  • Adaptation de la date, de la numérotation et du format de temps au marché cible.
  • Adaptation de vos documents à la devise utilisée dans le marché cible.
  • Prise en compte de l’utilisation du clavier dans le marché cible.
  • Adaptation des comparaisons et des tris aux normes utilisées dans les pays concernés.
  • Les textes et les graphiques peuvent être aussi adaptés quand le document fait référence à des actions, des objets et des concepts pouvant être mal interprétés dans une culture précise ou considérés comme ultrasensibles.
  • La localisation consiste aussi à tenir compte des différences en matière de dispositions légales.

Nous nous penchons aussi sur de nombreux autres détails afin d’adapter du mieux possible votre contenu au marché cible.

Vendre avec la langue: Des textes rédigés en langue maternelle stimulent les ventes

En tant qu’entreprise, vous vous efforcez de réaliser de bons chiffres de vente à l’international. Donald A. Palmer, Benjamin B. Sargent et Renato S. Beniatto ont fait une étude approfondie sur la localisation des langues. Dans «Can’t Read, Won’t Buy: Why language matters», les auteurs de cette étude montrent clairement que réussir son implantation sur un marché cible ne consiste pas seulement à traduire un contenu dans la langue du pays. Cette étude relève les points clés suivants:

  • Une grande partie des consommateurs préfère acheter dans sa propre langue. L’étude a pris uniquement en compte les consommateurs ayant acheté des produits sur Internet. 52,4% des sondés ont expliqué qu’ils préféraient acheter sur des sites Internet disponibles dans leur langue. Ce pourcentage est plus élevé en France et au Japon (plus de 60 %).
  • L’importance de la langue dépend surtout du produit et de la prestation qui est au cœur d’un achat éventuel. Quand ils veulent acheter des produits de valeur, les clients préfèrent avoir des informations rédigées dans leur langue. Ce facteur détermine leur achat.
  • Avoir du succès à l’international demande plus que la traduction de la langue du pays. Il est souvent nécessaire de proposer un site Internet ayant une version améliorée et d’apporter des modifications techniques en modifiant les navigateurs internationaux.
  • Environ la moitié des sondés ont expliqué qu’ils achèteraient éventuellement une marque internationale, même si aucune information n’était disponible dans la langue de leur pays. En Allemagne et au Japon, ce pourcentage est par contre plus faible. 56,2% des sondés considèrent justement qu’avoir des informations disponibles dans leur langue a davantage d’influence sur leur décision d’achat que le prix.

Cette étude montre qu’il est plus facile de vendre à l’international quand les documents sont rédigés dans la langue maternelle. N’oubliez pas que tous les clients ne parlent pas anglais. Même si l’anglais est considéré comme la langue internationale, il est conseillé de rédiger dans la langue maternelle du marché cible. Vous pourrez ainsi réussir votre installation sur le marché mondial, toucherez des clients potentiels et jetterez les bases de bons chiffres de vente.

Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter par téléphone (+41 (0)44 586 48 58), mais aussi consulter notre Formulaire de contact. Nous serons ravis de vous conseiller!

22. décembre 2015, TranslationArtwork Suisse